Quels sont les aliments à consommer dans le régime Seignalet ?

Quels sont les aliments à consommer dans le régime Seignalet ?

Selon le docteur Seignalet, le contenu de notre assiette a une action préventive et curative sur les maladies auto-immunes (diabète de type I, maladie de Crohn, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, rhumatisme psoriasique, sclérose en plaques, etc.), maladies qui résultent d’un dysfonctionnement de notre système immunitaire. Une alimentation saine permet donc de prévenir ces maladies, car il existe des aliments toxiques qui perturbent notre organisme et qui invitent notre système immunitaire à réagir ou à surréagir, c’est l’inflammation ! Nous allons aujourd’hui découvrir ensemble les principes du régime Seignalet !

Que faut-il consommer dans le cadre du régime Seignalet ?

Le régime hypotoxique est généralement comparé au régime paléo, puisqu’il propose de revenir à une alimentation ancestrale, c’est-à-dire débarrassée de tous les aliments qui demandent à notre corps un effort de digestion trop important.
Si l’on veut vraiment changer les choses et les améliorer, prenons en compte les grands principes du régime Seignalet, entre aliments autorisés et aliments interdits :

  • les produits industriels transformés sont à bannir. Tout doit être cuisiné à la maison ;
  • il faut limiter au maximum l’apport de produits chimiques et artificiels (généralement présents dans les produits industriels) ;
  • ce régime est sans gluten, car le gluten est à l’origine de nombreuses intolérances ;
  • les céréales autorisées sont le riz blanc, le riz brun, le riz rouge, le riz sauvage, le sarrasin ou les graines de sésame.
Lire aussi :  Quelles sont les recettes d’un goûter équilibré ?

Les produits laitiers sont interdits ! Non seulement les laits d’origine animale doivent être éliminés, mais aussi leurs produits dérivés (produits laitiers, fromages, beurre, crèmes, etc.). Le lait de soja ou même le lait de riz sont autorisés et le beurre peut être remplacé par des huiles, telles que l’huile d’olive vierge, l’huile de noix, l’huile de colza, etc. On va principalement vers une alimentation biologique, et ce, afin de limiter tout ce qui est industriel.

Aussi, le gras est prohibé, mais on peut le garder dans les olives, les avocats ou les noix. Il est également impératif de limiter le sucre. L’idéal est d’opter pour des aliments naturellement sucrés (sirop d’érable, miel, etc.).

D’autre part, le poisson, les fruits de mer et les viandes sont tolérés, à condition de les consommer avec modération et d’opter pour l‘agriculture biologique. Les légumineuses (lentilles, pois chiches, etc.) sont évidemment autorisées, ainsi que les œufs, si possible, biologiques, car ces groupes d’aliments apportent des protéines. Enfin, tous les fruits et légumes sont les bienvenus ! Idéalement, ils doivent être consommés frais, mais il est possible de prendre des légumes surgelés (les conserves sont toutefois à éviter).

Lire aussi :  Régime sans gluten 

Comment préparer les aliments dans le cadre d’un régime Seignalet ?

Les aliments doivent être cuits à basse température, c’est-à-dire à 110 degrés maximum. Ainsi, ils gardent leurs nutriments et leurs vitamines. Il faut savoir que les cuissons les plus douces sont la vapeur, le bain-marie et le ragoût. On peut aussi pocher ou bouillir, et ce, bien que les minéraux et les vitamines sont généralement détruits dans l’eau de cuisson !

Faut-il essayer le régime hypotoxique proposé par le Docteur Seignalet ?

Le régime Seignalet ne vise pas à faire perdre du poids, contrairement à de nombreux régimes, même s’il y a de fortes chances que la balance en profite pour perdre quelques kilos. D’ailleurs, 78 % des personnes qui commencent à adopter ces nouveaux réflexes alimentaires thérapeutiques perdent du poids.
Seulement, à l’origine, ce régime était destiné à préserver les parois de l’intestin et donc à conduire à une guérison des maladies auto-immunes chroniques, mais aussi à apporter forme et tonus. Tout le monde pouvait donc « l’essayer » pour se sentir bien dans sa peau et en bonne santé ! Plusieurs principes de ce régime hypotoxique sont déjà adoptés par certains individus.

Lire aussi :  Régime oeuf